Les sept corbeaux

Origine de la collecte : France
Illustration : Vérane Cottin

Un couple avait déjà sept garçons lorsqu'une fille naquit. Elle était si chétive que son père craignait pour sa vie. Il envoya les sept frères puiser de l’eau à la source que l’on disait miraculeuse pour sauver la fillette. Ils partirent mais ne revinrent pas… S'ensuivra une série d'épreuves qui mènera la fillette à libérer ses frères.

Écouter le conte en français dit par Martine Tollet

Écouter le conte en dit par

lecture_conte play stop précédent retour arrière avance rapide suivant répéter muet moins volume plus

0 / 0 0:00 / 0:00

Télécharger les ressources

Le texte du conte

Il était une fois un homme et une femme qui avaient déjà sept garçons quand leur vint enfin une fille. Tant espérée, mais si chétive… Le père trembla de perdre ce petit être à peine né.
Il y avait au bas du pré une source d’eau vive que l’on disait miraculeuse. Il envoya à cette source ses sept garçons puiser de l’eau dans une fiole de cristal.
Les sept frères partirent au pas de course.
Arrivés à la source, ce fut à qui puiserait l’eau :
- Moi, moi ! Non c’est moi !
Tant et si bien que le flacon échappa à leurs mains fébriles et alla se briser en éclats sur la dalle.
L’écho de ce fracas tinta à l’infini. Soudain figés de peur, les sept garçons ne bougeaient plus.
Là-bas, à la maison, le père inquiet pour sa petite criait au même instant :
« Maudits garçons où traînent-ils ? Puissent-ils se transformer en corbeaux et que seule cette fillette puisse les délivrer un jour ! »

Fffttt ! L’air chuinta. Sept corbeaux, survolant la maison, s’envolèrent par-delà la forêt.

La fillette ne mourut pas. Elle grandit en ignorant qu’elle avait eu des frères.
Or un jour de grosse lessive – elle avait environ sept ans – elle vit sur la corde à linge, sécher sept petites chemises.
- « À qui sont ces chemises ? Elles sont trop petites pour être à papa ! »
On lui raconta l’histoire de ses sept frères transformés en corbeaux le jour de sa naissance.
La nuit suivante, elle s’enfuit de la maison. Elle n’emporta rien qu’un fragment de cristal de la fiole cassée.

Elle marcha longtemps. Elle arriva au pays des étoiles. Elle les salua et leur raconta son histoire. L’étoile du berger lui répondit :
« Pour délivrer tes frères de la malédiction, tu dois leur tisser sept chemises d’orties sans prononcer un mot. Ensuite tu chercheras la montagne de verre. C’est là que vivent tes sept frères. Voici la clé pour en ouvrir la porte. ». Elle lui donna un petit bout d’os.
La fillette remercia, mit la clé dans sa poche et dit au revoir aux étoiles.

Elle marcha longtemps. Elle trouva un champ d’orties. Elle s’assit, fila, tissa, cousit sept chemises d’orties sans prononcer un mot.
Quand les chemises furent faites, elle reprit sa route. Elle marcha longtemps. Elle trouva la montagne de verre. La porte était fermée. Elle alla dans sa poche pour y prendre le petit os. La poche avait un trou et l’os avait filé.
Alors elle prit son couteau et se coupa le petit doigt pour en faire une clé nouvelle.
Cela marcha très bien ! La porte s’ouvrit toute grande.

Il y avait une salle à manger. Le couvert était mis – sept assiettes et sept gobelets – et le repas servi.
La fillette mangea une bouchée dans chaque assiette et but une gorgée dans chaque gobelet. Puis elle alla se coucher dans un petit lit blanc.
Arrivèrent les sept corbeaux dans leurs livrées de plumes noires.
- Qui a mangé dans mon assiette ?
- Qui a bu dans mon gobelet ?
- Oh ! Regardez ce fragment de cristal de la fiole que nous avons cassée !
- Quelqu’un de par chez nous est venu jusqu’ici.
- Si c’était notre sœur nous serions bientôt délivrés !

C’était à qui croassait le plus fort. La fillette se réveilla. Elle entra doucement dans la salle à manger. Elle jeta une chemise sur chacun des frères corbeaux.
À l’instant, dans un fouillis de plumes noires qui virevoltèrent partout, les sept corbeaux redevinrent garçons.
Toute la nuit ils firent fête et dès le lendemain matin, ils s’en allèrent tous ensemble, les sept garçons et leur vaillante sœur, retrouver leurs parents à la maison.

La parole touche souvent ce que la flèche ne peut atteindre.

Classification AaTh : 451, (The Maiden who Seeks her Brothers). La Petite fille qui cherche ses frères (selon Paul Delarue).

Le pays présenté ci-dessous correspond au pays où le conte a été enregistré et ne prétend pas donner d'origine unique au conte.

Les contes n'existent pas dans ce seul et unique pays. D'une version à une autre, d'un conteur à un autre, les contes circulent entre les pays et ne s'arrêtent heureusement pas aux frontières !

La France

(République française)

Population : Les français et les françaises. Plus de 60 millions d’habitants

Langues : La langue officielle est le français, cette langue est très majoritairement parlée par les français. En dehors du français il faut aussi compter les nombreuses langues régionales, langues issues de l’immigration et dialectes parlés dans les DOM-TOM.
Pour en savoir plus sur les langues parlées en France : « Corpus de la parole : Comment on parle en France aujourd’hui » : http://corpusdelaparole.in2p3.fr/spip.php?rubrique10

Situation géographique : La France est un état européen, dont la majeure partie est situé en Europe occidentale (la France métropolitaine), plusieurs de ses régions et territoires sont répartis dans les Amériques, l’océan indien et le Pacifique. La France métropolitaine : A l’ouest : l’océan Atlantique. Au nord : le Royaume-Uni (séparé par la Manche) et la Belgique. A l’est : le Luxembourg, l’Allemagne et la Suisse. Au sud-est : l’Italie. Au sud : la mer Méditerranée et l’Espagne.

Superficie : 552 000 km²

Climat : Le climat français est un climat tempéré. Il peut être : méditerranéen, continental ou océanique

Capitale : Paris

Hymne national : La Marseillaise

Devise nationale : Liberté, Égalité, Fraternité

Monnaie : L’Euro

IDH (Indice de développement humain) : 0,872, IDH très élevé (chiffres 2010)

Pour en savoir plus : Article « France » du Larousse :
http://www.larousse.fr/encyclopedie/pays/France/120114

Drapeau: 
Drapeau de la France

Nous avons choisi d'enregistrer le conte dans une ou deux langues parlées dans le pays de collecte.

Les langues citées ci-dessous ne sont pas représentatives de l'ensemble des langues parlées dans ce pays. Il s'agit des langues dans lesquelles le conte a été enregistré. Si vous souhaitez découvrir les autres langues parlées dans le pays de collecte du conte, consultez l'onglet "Le pays".

Le français

Famille de langues : Le français est une langue romane de la famille des langues indo-européennes.

Pour en savoir plus sur la famille des langues indo-européennes, (site du programme Sorosoro) : http://www.sorosoro.org/famille-des-langues-indo-europeennes

Nombre de locuteurs : 200 millions de locuteurs.

Pays : Le français est la langue officielle de la France et de nombreux autres pays : en Afrique et en Océanie mais aussi aux Antilles et aux Etats-Unis.

Origine : Le français est issu des formes orales et populaires du latin, il est aussi influencé par le Gaulois et par le Francique des Francs. Le français provient de la langue d’oïl, langue parlée dans la moitié nord de la France au Moyen Âge et langue dominante de la littérature entre le XIVe siècle et le XVIe siècle.

Expansion : Le français s’est répandu proportionnellement aux progrès de l’administration et de la justice royale en France. Le français et sa structure grammaticale s’est cristallisé au XVIIe siècle autour du dialecte de l’Ile de France et ce au détriment les autres parlers régionaux.

Qu’est-ce que la francophonie ? Apparu à la fin du XIXe siècle, le terme « francophonie » désigne l’ensemble des personnes et des pays utilisant le français. Un pays francophone est un pays qui utilise entièrement ou partiellement le français.

Martine Tollet

conteuse française

Martine Tollet

Conteuse professionnelle et éveilleuse de talents, Martine Tollet dirige " L’Atelier de la Parole ", lieu de spectacle, de rencontres et de formation qu’elle a créé à Paris, en 2001. Elle a travaillé durant de nombreuses années auprès d'Henri Gougaud. Elle a participé longtemps à l’atelier Fahrenheit 451 au Clio à Vendôme pour y travailler le récit épique et elle a été durant quatre ans l'assistante de Bruno de La Salle dans cet atelier.


Outre les spectacles qu'elle a écrit et créés, Martine Tollet s’est investie dans de nombreux projets au fil des années : création d’un atelier de recherche sur la parole conteuse, mise en place de projets pédagogiques visant à intégrer des enfants étrangers en difficulté scolaire par l’oralité, aide à la remise en valeur du patrimoine oral en Mauritanie, collecte et réécriture de contes cubains et congolais.

Photographie de Gilles Juhel.

Pour en savoir plus : http://www.clio.org/spectacles/conteurs/martine-tollet/

Les sept corbeaux

Série de films d'animation "Conte-moi"

RESUME

Un conte enregistré en France (conteuse : Martine Tollet)
Réécriture française et contemporaine d’un conte allemand des frères Grimm.

Un couple avait déjà sept garçons lorsqu'une fille naquit. Elle était si chétive que son père craignait pour sa vie. Il envoya les sept frères puiser de l’eau à la source que l’on disait miraculeuse pour sauver la fillette. Ils partirent mais ne revinrent pas… S'ensuivra une série d'épreuves qui mènera la fillette à libérer ses frères.

INTERET PEDAGOGIQUE

L’amour fraternel est au centre de ce conte. D’un côté, les sept frères partent à la recherche de l’eau miraculeuse pour protéger leur sœur. De l’autre, la fillette, bien que présentée comme chétive au début du conte, s’avère faire preuve d’un immense courage en traversant une à une les épreuves pour sauver ses frères.

La persévérance et le dépassement de soi sont également valorisés par une série d'épreuves relevées par la fillette.

Les autres films d'animation

Commentaires

les sept corbeaux

Pourquoi les parents ne sont-ils pas totalement heureux quand naît la petite fille ?

les sept corbeaux

Que sait-on du lieu et de l'époque où se situe le conte ? Justifiez votre réponse par une citation du texte.

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Sites pour enfants :

Sites pour enseignants :

Serious games pour adolescents :